Le Bien-Être ou l'Importance d'Être Bien (et on laisse la culpabilité de côté, merci).


Les ami(e)s, pour cette nouvelle année, je vais vous demander de me rendre un grand service.

J’aimerais que vous preniez soin de vous.


cosmeto factory blog beauté blogueuse bloggeuse bio nature green
@Brokenisntbad


Il y a cette mentalité totalement fausse et persistante qui nous fait croire que faire attention à soi (sur le plan physique et mental) est une perte de temps individualiste. Mes aïeux (et ouais!) comme cela est loin d’être le cas !!

Depuis notre tendre enfance nous ne travaillons que notre intellect, alors que nous devrions aussi étudier notre bien-être.

Ce dernier est juste l’essence absolue de ce que nous recherchons tous.
Apparemment le but ultime de l’homme est d’être heureux. Pourtant, il reste enfermé dans cette idée qu’être bien, c’est superflu et mal. Vous voyez l’absurdité et le paradoxe de cette situation ?

A force de nous oublier, nous faisons des dépressions, des ulcères, des addictions de toutes sortes. Je dis « nous » parce que tout cela m’est arrivé.

Et ça, pour compenser le fait que pendant trop longtemps, nous nous sommes détachés de nous-mêmes.

Alors on s’écoute.

Un peu.

Le temps que la pression redescende.


Et puis on reprend notre quotidien douloureux et notre quête de sens. Mais si le sens de la vie c’était cela : Chérir ce que l’Univers nous a prêté : notre corps et notre âme (jusqu’au moment où il faudra nous en séparer)?


Pourquoi n’emprunterions-nous pas à la culture asiatique l’aspect préventif des « soins bien-être »? Ainsi nous pourrions être dans un état constant de confort.

cosmeto factory blog beauté blogueuse bloggeuse bio nature green
Sun, Moon & Truth - Fanja Ralaimaro

Il y a eu une période où je n’osais pas dire que j’allais me faire masser parce que les gens ont cette tendance à penser que ces moments sont égoïstes. Mais les personnes qui me parlent d’égoïsme, vous n’allez pas me dire que pendant que je me faisais masser le dos, vous sauviez des bébés phoques ?

Avant d’aimer les autres il faut apprendre à s’aimer.

cosmeto factory blog beauté blogueuse bloggeuse bio nature green


Si nous n’avons pas le temps de prendre soin de nous,  ça sera un arrêt maladie qui nous y obligera.
On trouve plus normal de passer cinq jours sous antibiotiques que de faire du sport régulièrement en faisant attention à ce que l’on mange.

Et parfois ce sont des méchants rappels à l’ordre qui montrent à quel point on s’était délaissé. Comme lorsque ma mère a eu son cancer (attention, je ne dis absolument pas qu’elle est tombée malade parce qu’elle ne prenait pas soin d’elle!). C’est donc pendant ses traitements et encore maintenant qu’elle a pris conscience de l’importance de prendre soin de son corps, que l’on détache trop souvent de l’esprit.
Ils forment un ensemble, l’un n’est pas à privilégier aux dépens de l’autre.

Alors trouvez ce qui vous fait vous sentir bien, ce qui vous fait vous recentrer sur vous-même, ce qui fait que vous conscientiser votre légitime place dans ce monde.
Cela peut être un sport, méditer, du yoga, recevoir un massage, ou encore un soin du visage, etc. Réalisées régulièrement, ces activités vous connecteront à vous-même. Elles valideront le fait que oui, vous vous appréciez et que cela est sain (tant que l’on ne tombe pas dans la mégalomanie ou la superficialité).

Ne choisissez pas entre votre corps et votre esprit, les deux sont en symbiose.

Et surtout, surtout, ne vous justifiez pas quant à votre besoin de vous prendre un bain moussant pendant une heure avec un verre de vin et un masque à l’argile sur le visage, car après tout, vous êtes votre meilleur(e) ami(e).

Dites-moi tout: quel est votre moment « reconnexion » ?!

TAKE CARE <3

J.



3 commentaires:

  1. Joli article qui nous rappelle que prendre le temps de prendre soin de soi naturellement et consciemment est une chose essentielle loin d'être un acte égoïste mais bien un acte d'amour envers soi-même. Je pense aussi que cela ne peut avoir que de véritables effets positifs sur le monde qui nous entoure. Le tout est de toujours être honnête envers soi-même. Personnellement, j'aime beaucoup méditer, dessiner et passer du temps dans la nature loin de la pollution sonore et de la foule. Ce sont des moments apaisants et enrichissants durant lesquels je ne me sens plus jugée et pendant lesquels j'apprends à comprendre l'origine de mes pensées négatives, puis à lâcher prise. Ce sont des moments qui m'aident à me souvenir de qui je suis véritablement.

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup ta définition: "un acte d'amour envers soi-même", c'est exactement cela <3 Merci pour ton partage et pour tes magnifiques dessins qui transcrivent bien tes belles pensées

    RépondreSupprimer